Please wait...

Jardin: Les 5 meilleurs aliments à cultiver

Jardin: Les 5 meilleurs aliments à cultiver

Jardin: Les 5 meilleurs aliments à cultiver

En avez-vous assez de payer trop cher pour vos aliments à l’épicerie? Grâce à ces cinq aliments faciles à cultiver, non seulement vous économiserez, mais vous aurez une récolte abondante et délicieuse tout l’été.

Jardin: Les 5 meilleurs aliments à cultiver

Il n’y a rien comme des légumes frais cultivés dans votre propre cour et récoltés à l’apogée de leurs fraîcheurs. Non seulement les légumes cultivés à la maison ont-ils meilleur goût, mais ils sont aussi plus sains pour vous et votre famille. Les fruits et légumes vendus à l’épicerie ont souvent été récoltés avant maturité et, le temps qu’ils n’ont pas passé à mûrir sur pied nuit à leur valeur nutritionnelle. Comme les produits en épicerie proviennent de partout au pays et d’ailleurs dans le monde, les émissions de carbone sont amplifiées, ce qui contribue au réchauffement planétaire.En cultivant vos propres aliments, vous contribuez à réduire votre propre empreinte carbonique tout en appréciant des aliments frais, délicieux et nutritifs.

Vous ne savez pas ce qui vaut la peine d’être planté? Voici cinq aliments avec lesquels commencer votre jardin.

1. Les tomates

Pourquoi: Ce n’est un secret pour personne que la tomate est l’un des légumes (ou des fruits) les plus populaires cultivés par les jardiniers amateurs. Rien n’a meilleur goût que notre première tomate cueillie sur plan. Lorsqu’elle est mûre, la tomate est une excellente source de vitamines C, K et B6, d’acide folique, de fibres, de carotènes et de biotine.

Ce qu’il faut savoir: Les tomates ont toutes sortes de formes, de tailles et de couleurs, mais la clé pour les cultiver avec succès est de leur donner une bonne terre, un arrosage régulier et beaucoup de soleil, au moins six heures par jour. Que vous les plantiez dans le jardin ou dans des pots, assurez-vous que le sol soit riche, bien drainé et plein de matière organique comme du compost.

Quand planter: Un plant de tomates a besoin d’une saison relativement longue pour produire des fruits. Il est préférable de semer les graines à l’intérieur, six à sept semaines avant le dernier gel printanier, puis de transplanter les semis au printemps (ou d’acheter des plants à votre centre de jardinage). Retirez la plus basse des branches de chaque plant et enterrez celui-ci jusqu’aux premières feuilles. Puisque les tomates n’aiment pas les nuits froides, consultez l’expert de votre centre de jardinage sur le moment le plus sûr pour les planter à l’extérieur, dépendamment de la région où vous demeurez.

Conseil: Inévitablement, il restera quelques tomates vertes sur le plan à la fin de la saison. Mais, au lieu de les jeter dans le compost, apportez-les à l’intérieur pour les faire mûrir avant que la première gelée ne les frappe. Entreposez vos tomates vertes dans un bac avec une pomme et recouvrez le tout de papier journal. La pomme émet du gaz d’éthylène, ce qui accélérera le processus de maturation de la tomate.

2. Les concombres

Pourquoi: Que vous cultiviez des concombres pour les marinades ou pour les croquer aussitôt cueillis, vous êtes assurée d’avoir une récolte exceptionnelle en peu de temps et presque sans effort de jardinage. Les concombres sont une excellente source de vitamines A, C, d’acide folique et leur peau est riche en fibres.

Ce qu’il faut savoir: Les concombres poussent sur une plante grimpante, plante qui s’accommode bien d’être suspendue à un treillis ou une clôture. Elle peut aussi être cultivée à même le sol. Si vous la laissez s’étaler dans le jardin, assurez-vous que le sol soit bien drainé et que l’eau ne s’accumule pas n’importe où, les concombres pouvant pourrir rapidement s’ils restent dans les flaques.

Quand planter: Le concombre est un légume de saison chaude. Il faut donc le planter au moment où tout danger de gel est écarté et que le sol est réchauffé. Les graines semées dans un sol froid vont pourrir avant de germer. Pour bénéficier d’une deuxième récolte, replantez les concombres du milieu jusqu’à la fin de l’été.

Conseil: Lorsque vous mangerez vos concombres, vous remarquerez peut-être qu’ils ont un léger goût amer. Cela vient d’un composé organique naturel appelé cucurbitacine qu’on trouve normalement dans les feuilles et les tiges, mais parfois il peut aussi s’accumuler dans le concombre. Le composé amer sera plus fort à l’extrémité du fruit relié à la tige. Alors, jetez cette partie du concombre. Un plant malade ou stressé produit souvent des concombres au goût amer. Donc, maintenez vos plants en santé durant la saison de croissance afin d’éviter ce composé désagréable.

3. Les fines herbes

Pourquoi: Les fines herbes sont utilisées dans l’alimentation, en médecine, comme assaisonnement ou comme parfum, qu’on se serve d’une partie de leurs racines, de leurs tiges, de leurs feuilles, de leurs fleurs ou de leurs fruits. Beaucoup de fines herbes fraîches sont faciles à cultiver et elles représentent une aubaine lorsqu’elles sont achetées ailleurs qu’à l’épicerie. De plus, c’est un moyen très sain d’ajouter de la saveur à vos plats.

Quand planter: Règle générale, les herbes peuvent être plantées à l’extérieur après le dernier gel printanier, mais il y a des exceptions. Le basilic est très sensible au froid et devrait être planté uniquement en juin, où que vous soyez au pays. Lorsque vous êtes prête à planter vos herbes, assurez-vous qu’elles soient près de la cuisine, afin de ne pas avoir à aller bien loin quand vous êtes en train de préparer le repas. Pour obtenir une saveur optimale des herbes à feuilles comme le basilic, l’aneth et la coriandre, ôtez tous les boutons de fleurs sur la plante avant l’éclosion. Ainsi, l’énergie de la plante est redirigée vers les feuilles.

Conseil: La menthe offre de nombreux usages culinaires, mais elle peut être très envahissante. Pour l’empêcher de dépasser votre jardin d’herbes aromatiques, plantez-la dans une plate-bande surélevée ou dans un pot enfoui dans le sol.

4. Les haricots

Pourquoi: Le haricot est l’un des légumes les plus faciles à faire pousser et vous serez étonnée de voir à quel point il produit abondamment. Les plus courants dans le jardin sont les haricots verts et jaunes, les haricots secs et les haricots mange-tout. Ils sont une bonne source de vitamines B essentielles, de protéines, de fer et de fibres.

Ce qu’il faut savoir: Il existe deux variétés de haricots: grimpants ou nains. Les haricots grimpants ont besoin d’un treillis ou d’une structure de soutien pour grimper, ce qui les rend idéals pour les petits jardins. Les haricots nains ont tendance à produire plus de haricots dans un court laps de temps, mais ils ont besoin de beaucoup plus d’espace.

Quand planter: Semez les graines directement dans le sol lorsque le danger de gel est passé et que le sol est chaud. Les haricots s’accommodent de tous les types de sol, sauf d’un sol humide avec un mauvais drainage.

Conseil: Les haricots ont besoin d’être arrosés régulièrement, surtout s’ils poussent sur un treillis, car le sol est exposé aux éléments. Pour aider les tiges et les racines à retenir l’humidité lors des journées chaudes et ensoleillées, mettez du paillis organique comme la paille ou du gazon coupé autour de la base de la plante.

5. Les laitues et les légumes-feuilles

Pourquoi: Qui n’aimerait pas avoir une fraîche provision de laitue et de légumes-feuilles, surtout lorsque la salade est un aliment essentiel du dîner et du souper au cours de l’été? Excellente source de chlorophylle, certaines variétés de laitues, comme la romaine, sont aussi pleines de vitamines A, B1, B2, C, d’acide folique et de manganèse.

Ce qu’il faut savoir: Il existe des centaines de différents types de laitues et de légumes-feuilles, les plus populaires étant l’iceberg, la boston, la frisée, la romaine et le mélange de verdures mesclun. Puisque la laitue préfère les températures fraîches, arrosez-la fréquemment durant les chaudes journées ensoleillées. Si vous plantez de la laitue dans le jardin là où vous savez qu’elle sera sujette à la sécheresse, choisissez une laitue qui a une plus grande rétention d’eau comme la variété iceberg ou la romaine. Vous pourriez perdre vos plants de laitue frisée rapidement s’ils se fanent au soleil.

Quand planter: Tous les légumes-feuilles prospèrent par temps frais, donc il est bon de semer les graines au début du printemps (habituellement à la mi-avril), lorsque le sol commence à se réchauffer. Continuez à semer des graines périodiquement au cours de l’été pour profiter d’un approvisionnement continu. Lors de la récolte, prenez les feuilles à l’extérieur du plant pour que les feuilles de l’intérieur puissent continuer à croître. Vous pouvez également couper la plante entière au niveau de la tige.

Conseil: Les graines de salade peuvent être difficiles à manipuler en raison de leur taille minuscule. Pour éviter de semer une trop grande quantité de graines, achetez des rubans de semences plutôt que des semences en vrac. Sur ce ruban, les graines sont placées dans un support en papier biodégradable, selon un intervalle régulier correspondant à leur croissance, que vous placez directement dans le sol. Pour faire votre propre ruban, coupez des bandes de papier absorbant et disposez des graines uniformément entre deux bandes humides. Une fois dans le sol, le papier se dégradera, mais vos graines seront parfaitement espacées.